Comment choisir son avocat ?

Le choix d’un avocat ne doit jamais être pris à la légère. Si le cursus et donc les compétences de base sont les mêmes, les domaines de spécialisation font en effet une différence notable. Ce professionnel va pourtant vous accompagner dans des démarches délicates pour faire valoir vos droits. Il est donc essentiel de connaître les critères fondamentaux d’un choix avisé.

Choisissez votre avocat en fonction du domaine de votre affaire

Votre avocat vous fera profiter de son savoir-faire pour vous prodiguer des conseils juridiques ou pour défendre vos droits devant les tribunaux.

A ce stade de vos recherches, vous devez également déterminer s’il vous faut un avocat généraliste ou un professionnel spécialisé dans une branche spécifique du droit. Un avocat généraliste peut se charger d’affaires relativement courantes comme une procédure de divorce, des litiges avec votre employeur, une affaire de succession…. En revanche, il faut des compétences plus approfondies pour traiter une affaire complexe.

Une spécialité en droit international, tel que vecchioni-avocat-italien.com si vous vous trouvez à Nice, est par exemple souhaitée si les parties sont de différentes nationalités. En effet, les lois applicables en droit européen ne sont pas toujours les mêmes que celles prévues par une autre loi étrangère. Une parfaite compréhension des différents systèmes juridiques est donc indispensable pour que l’avocat puisse identifier la meilleure façon de vous représenter devant la justice.

avocat droit europeen

Un bon avocat devrait vous informer en amont s’il ne possède pas les compétences requises pour le traitement de votre affaire. Il devrait donc vous orienter vers un confrère qui s’y connaît mieux en droit du travail, affaires transfrontalières, droit de la santé et de l’esthétique, droit de la famille, droit du commerce international, etc.

Optez pour un avocat proche de chez vous

La disponibilité est un facteur déterminant dans le choix de votre avocat. Encore faut-il jouer sur la proximité pour simplifier les rencontres. En effet, les déplacements font généralement l’objet de frais supplémentaires qui feront grimper les honoraires de votre représentant. En choisissant un avocat près de chez vous, vous pouvez vous-même vous rendre à son cabinet pour discuter des différents aspects et de l’évolution de votre affaire si besoin est.

Ce critère n’élimine pas le premier. Il faudra donc vérifier les degrés de spécialisation des différents avocats qui exercent dans votre ville ou dans votre région. Assurez-vous que l’homme de droit pourra choisir la loi applicable à votre affaire et intervenir en ce sens. Si le cabinet n’est pas très proche de votre domicile ou de votre lieu de travail, les échanges pourront éventuellement se faire par e-mail ou via les appels téléphoniques pour limiter les frais de déplacement.

Tenez compte des tarifs

Conformément à l’article 10 de la Loi n°71-1130 du 31 décembre 1971, les honoraires de l’avocat sont définis en accord avec son client. L’article 10 du Décret n°2005-790 du 12 juillet 2005 précise également que votre avocat est tenu de vous informer de l’ensemble des frais, débours et émoluments prévisibles. Vous serez donc régulièrement tenu au courant des éventuelles évolutions du montant des dépenses afférentes à votre affaire.

Les honoraires sont extrêmement variables mais attention, des tarifs élevés ne représentent pas forcément un travail d’excellente qualité. L’envergure du cabinet, le nombre d’années d’expériences, la réputation de l’avocat, le niveau de complexité de votre affaire… sont des facteurs qui ont une conséquence sur les honoraires. Vos moyens financiers devraient également entrer en compte dans le calcul des tarifs.

Au premier rendez-vous, l’avocat vous fera part des modalités honoraires. Il vous expliquera donc si le tarif est forfaitaire ou s’il vous facture sur la base d’un taux horaire. Les informations détaillées seront notées dans une convention d’honoraires qui est comparable à un contrat établi entre l’homme de droit et vous-même.
Comme précisé plus haut, les tarifs ne sont pas encadrés. Pensez donc à bien comparer les honoraires pour être certain d’avoir le budget requis pour les conseils et/ou l’accompagnement juridique qui nécessite l’expertise d’un avocat.

Bon à savoir : une aide juridictionnelle peut vous être attribuée si vous ne disposez pas de ressources suffisantes pour payer la totalité des honoraires de votre avocat. Ce dispositif mis en place par l’Etat est octroyé sous conditions de ressources et peut couvrir tout ou partie des dépenses engagées pour une procédure en justice. Cependant, certains avocats n’acceptent pas l’aide juridictionnelle. Une fois de plus, il est essentiel de vous renseigner en amont pour convenir des modalités de paiement avec votre conseiller/représentant.

Analysez les avis des anciens clients

La notoriété de l’avocat est un critère qui vous aidera à prendre la bonne décision. Il faudra analyser différents avis, le positif comme le négatif et rester objectif.

Si une connaissance vous recommande chaleureusement un avocat sur la base de son expérience personnelle, cherchez d’abord à en savoir plus. Existe-t-il des similarités entre son affaire et la vôtre ? L’avocat en question dispose-t-il des compétences nécessaires pour vous accompagner dans vos démarches juridiques ? Les honoraires entrent-ils dans votre budget ?

En parallèle, n’hésitez pas à évaluer des avis de tierces personnes en consultant des forums ou en lisant les retours d’expérience laissés sur le site web de l’avocat (ou du cabinet d’avocats) qui vous intéresse. La qualité de services ne se limite pas seulement aux connaissances mais également aux rapports humains. Renseignez-vous donc sur le comportement global de l’avocat en commençant par la qualité d’accueil. Un bon avocat sait mettre son client à l’aise. Il doit être attentif à tout ce qui lui est communiqué, poser des questions pertinentes qui l’aideront à mieux cerner l’affaire. Un bon avocat explique également tout ce qu’une affaire implique. Ne négligez pas la question de la disponibilité. Effectivement, l’avocat peut ne pas répondre immédiatement aux appels mais il doit pouvoir rappeler, informer régulièrement des avancements de l’affaire….

avocat

La présence sur internet est avantageuse car vous pouvez directement consulter les informations mises à disposition par l’avocat. Cela inclut les honoraires, sachant qu’une prestation en droit de l’union européenne ou international peut par exemple différer des tarifs prévus pour une prestation en droit Français. Vous pourrez également visualiser les domaines de spécialisation du cabinet, ses valeurs et éventuellement le parcours de chaque avocat comme ses diplômes. Consultez les coordonnées et n’hésitez pas prendre contact pour vous faire une première idée de ce que ce professionnel peut vous apporter.

Pour résumer, rappelez-vous que les compétences d’un avocat ne tournent pas exclusivement autour de ses connaissances et de ses qualifications. Son aisance relationnelle et sa capacité à vous accompagner de manière personnalisée sont également essentielles. Votre objectif sera donc d’identifier un avocat qui répond à vos attentes conformément à vos besoins sur le plan juridique mais également sur l’aspect humain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *